L'accoutrement

L'accoutrement

______________ஜ۩۞۩ஜ___________


La culotte à l'envers comme un roi Dagobert
Avec quelques haillons j'ai l'air plus débonnaire
Pourquoi porter cela, voyons c'est un mystère
Je ressemble de loin au sapeur camember.

Un bouton sur le nez, les yeux toujours ouverts
Le visage cousu d'un sourire berbère
je fais peur aux oiseaux, comme à la terre entière
Du moins je le croyais avant ces quelques vers.

Chapeau à large bord, avec ma gibecière
C'est ainsi fagoté que je vais boire un verre
Buvons, c'est ma tournée, au bar semi désert.

Le cafetier me dit : ''ta tenue est légère
L'air d'un épouvantail à peine j'exagère.''
Alors je suis rentré chez moi me mettre au vert.

mars 2020 © Taner




Ecrit par Kerdrel
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net