Pandémie



Il court ,il court le virus
Créature presque minérale
Le tocsin remplace l'angelus
A l'heure des pleurs,des râles

Les ténébres sont de retour
Des temps d 'il y a longtemps
Semant l 'effroi presqu'autant
Pour le bonheur des vautours

Revenues les faucheuse pestes
Typhus , lèpres et choléras
Celles des puces,poux et rats
De Galien au masque funeste

Aprés la nuit viendra l' aurore
Et nous reverrons le quotidien
Qui somme toute à valeur d'or
Tant méprisé quand tout va bien




Ecrit par Zeev stern
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net