Saisons

Nus au soleil
Les peaux qui se brunent
Nus sous la laine
Les peaux qui se chair-de-poule
Le printemps qui enivre
L’automne qui effeuille
Ainsi vont les saisons
Ainsi vont les amours
L’été qui dévoile
L’hiver qui attise
Le feu qui couve
La sève va et viens
Tels nos corps en découverte
La source et le bourgeon
Osmosent aux printemps
Et après de folles cavalcades
En érections lubrifiantes
Odorent de leurs muscs comblés
Les sous-bois automnaux
Vive nos saisons disparues !




Ecrit par Tigrou
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net