Un peu avant minuit

Je sais de source sûre
Que la lune blêmit
Un peu avant minuit
Quand mon désir est mur

Il y a une brûlure
Au creux de mon envie
Envie que je renie
Parce qu'elle est impure

Approche donc mes lèvres
Je ne suis pas mièvre
Et ne prends pas de gants

Je veux sentir en moi
Le flux qui vient de toi
Et te faire un enfant


Je sais que mon sonnet est un peu brut, un peu sauvage, mais j'espère qu'il pourra figurer sur votre site que je trouve super. Je vous remercie.

Ecrit par Calycia
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net