Perspective



Je viens d'un jardin
sur la terre duquel
enfant j'ai couru,
dit l'homme-volant.

Puis quand voler
j'ai commencé,
j'ai vu d'un seul regard
tous les coins du jardin
où je ne pouvais me cacher
d'une seule fois,
dit l'homme-volant.

Puis m'élevant,
j'ai vu d'autres jardins
dans lesquels
d'autres enfants jouaient
selon d'autres règles
qu'en mon jardin,
dit l'homme-volant.

Et j'ai vu d'autres enfants
apprendre à voler,
depuis d'autres jardins,
dit l'homme-volant.

Puis, j'ai voulu
plus haut voler,
et je n'ai
plus vu mon jardin,
plus vu les autres jardins,
dit l'homme-volant.

Je me souviens du jardin
duquel je ne pouvais pas
ne pas m'élever,
mais je veux, sans l'oublier,
voler assez haut
pour ne plus le voir,
contempler,
avec ces étrangers, mes frères,
qui dans mon vol m'ont rejoint,
contempler
ce jardin sans territoire,
le pur éclat du néant
qui somme toutes les différences,
dit l'homme-volant.




Ecrit par JIM
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net