Ce qui fut jadis

Le vent s'enfuit devant moi
Le soleil refroidit ma peau
La pluie sèche mes émois
Les nuages courent sur l'eau ..

Des pas feutrés me suivent
Des voix silence m'entendent
Des ombres qui me rivent
Des bruits qui prétendent ..

Que le monde a existé
Que l'oracle avait prédit
À tous ces peuples mal nés
Que disparaîtrait minuit ..

Que la lune s'enfuirait
Échappant les étoiles
Que la terre ferait le guet
Et ne lèverait son voile

Qu'à la fin de tous les temps ..

Mais moi, oubliée dans ce rien
Accostée pour un instant
Le regard perdu au loin
Remonte au fil de mes souvenirs

L'éclat de ce qui fut jadis
Qui n'est plus me fait frémir
Que mémoire m'engloutisse ..




Ecrit par Mademoiselle
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net