C'est prématuré !




Ce n'est pas possible c'est trop tôt !
Pourtant elle vient de perdre les eaux
Cette jeune femme qui attend ce bébé
Va accoucher d'un nouveau-né prématuré.

A peine vient-il de naître
Qu'il lutte pour la vie ! Ce petit être
Demande toutes ces attentions,
Nécessite tellement de précautions.

Très fragile dans son corps
Mais dans sa tête déjà très fort.
De ce bébé sous surveillance
Se trouvent des parents en souffrance.

Pour cet enfant de quelques centaines de grammes
L'on se bat pour entretenir cette petite flamme,
Cette lutte qui nécessite tant de force
Et ces liens d'amour qui se renforcent.

Ce père, cette mère qui se sentent si coupables
De cette situation en sont-ils vraiment responsables ?
Ils espèrent de tout ce personnel médical !
De ces progrès techniques pour eux c'est vital.

Ce retour à la maison mêlé d'angoisse et de soulagement
Vivre à fond ces premiers liens, il n'en est pas autrement.


Pascal
02III2017




Ecrit par Piwi87
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net