Le sang de son fréro

Il crève dans son pays, guerre et famine,
A quelques heures d'avion? Ben...on lit.
Son petit frère vient de sauter sur une mine,
Nous on prend un bouquin au lit.

Mèche sur le côté, livre dans le métro
L'air intello, on se sent fier!
Et lui regarde le sang de son fréro
Qui s'en va rejoindre la poussière.

Il n'a jamais touché un crayon
Mais il sait déjà charger sa kalach'
Il s'en va rejoindre son bataillon
Ici impossible d'être lâche.

Vivre avec un voile sur les yeux
Ah, mon fauteuil, vite ma lecture,
Un chocolat, hum c'est merveilleux!
Dédicace aux gens de culture...




Ecrit par Chonch
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net