Elle...

Elle regarde pousser les fleurs…
Et s’enivre de senteurs nouvelles.
Elle attend aux portes du jardin perdu
Que refleurissent le lilas, celui des beaux jours,
Qu’on offre à grandes brassées de bras ouverts
Et qui embaume l’air de son parfum délicat.
Elle l’aime mauve...
Et ne saurait dire pourquoi…
Le blanc est pourtant fin et délicat.
Mais son éclat est sans doute trop pur
Pour son cœur fatigué…

Elle affiche les couleurs de sa passion
Et dans l’odeur grise des villes,
Qui claquemurent les cœurs en sourdine,
Le vent souffle sur ses joues trop sèches
Et rougies par le piquant, le vif…
Qui s’insinuent en terres arides.

Elle est cette femme que la foule épie…
Méprise, décrie…
On réinvente sa vie… Réécrit son histoire.
Mais qui est-elle, cette femme ?
Muette de secrets mystères…

Elle...
C’est elle, vous, moi…
La mère, la fille, la sœur…
L’absente…
Celle qui se tait et regarde…

Femme de l’ombre ou de la lumière,
Moulée de l’argile, d’éternelle ou d’éphémère,
Elle se cache, parmi les hautes herbes,
Et écoute le chant des brins qui se balancent
Sous la caresse de la brise…

Elle regarde pousser les fleurs,
Celles qui n’ont pas d’épines… à vous écorcher le cœur.
A l’ombre du saule, qui la couvre de son feuillage.
Elle retrouve la fraicheur de l’enfance perdu,
Quand tristement se meurent les saisons…

Elle regarde pousser les fleurs…
Celles qui grandissent là
Dans le silence des grandes plaines
Et n’ont que l’apparence véritable
D’être là pour offrir leur parfum, leur nectar,
Déployant leurs pétales vifs
Sous la chaleur du soleil…


Elle regarde pousser les fleurs…
C’est tout ce qu’elle sait faire…
Et c’est bien suffisant…



<br />
(CL&A 09.10.2009)<br />
Série gouttes d'eau - Couleur Femme


Ecrit par Avoscouleurs
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net