Une moule

Une moule,
Qu'y-a-t-il à l'intérieur d'une moule?
Qu'est-ce qu'on y voit
Quand elle s'entrouvre?
On y voit, mieux on devine
La dentelle brune et fine
De lèvres bien purpurines,
On y voit
Comme un bonbon.
Sucé, dans la bouche il fond
Pour que sa bien douce amande
Roule et tangue sous la langue
Et puis offre à notre envie
Ses perles de pluie.

Une moule,
Qu'y-a-t-il à l'intérieur d'une moule?
Qu'est-ce qu'on y voit
Quand elle s'entrouvre?
On voit Vénus, Aphrodite
Qui dans sa coquille habite;
On y voit la référence,
L'emblème à la renaissance
Et l'abri mêm'
De ...l'ermite.
On y voit la forme oblongue
D'un corps rappelant les conques
Pour réveiller chez chacun
De nous de profonds instincts
Et voici que l'on espère
Embarquer, prendre la mer
Pour Cythère.

Une moule,
Qu'y-a-t-il à l'intérieur d'une moule?
Qu'est-ce qu'on y voit
Quand elle s'entrouvre?
On y voit comme un sentier
Où il fait bon promener,
Où il fait bon s'égarer
Pour y perdre jusqu'à son âme.
On marche, on court, s'enflamme
Et plus léger qu'une plume
On s'envole pour la lune
Laissant loin derrière soi
Soucis et tracas.

Une moule,
Qu'y-a-t-il à l'intérieur d'une moule?
Qu'est-ce qu'on y voit
Quand elle est ouverte?
Quand elle est ouverte?
On voit comme en ces abysses
Où l'on plonge et où l'on glisse,
On y voit comme un ciboire
Avec tout' la mer à boire
La coupe offerte.
Une moule....


Sur le thème du mois consacré à "La sensualité" et pour tourner la page de ma contribution sur son recto, voici ce pastiche de la chanson "Une noix" de notre fou chantant, Charles Trenet.<br />
G


Ecrit par Louis Vibauver
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net