Vendredi 13

_____________ஜ۩۞۩ஜ___________

C'est peut-être mon jour de chance allez donc savoir
Pour gagner le gros lot il faut que je mise aux courses
C'est beaucoup moins risqué avec mes faibles ressources
En ce vendredi treize on peut avoir de l'espoir.

N'attendons pas quatorze ou même le quinze au soir
Les plans sur la comète autant que sur la grande ourse
Je jette à la corbeille un résidu de ma bourse
Il me faut pour cela racler un fond de tiroir.

Comme les œufs vendus souvent treize à la douzaine
La douzaine treizée* est possible turlutaine
Le noir, impair et manque avant de dire bonsoir.

Car à défaut de gains il faut prendre de la graine
Le hasard hasardeux, l'aubaine très incertaine
De me douar nabab, je ne serai jamais l'hoir

Le lundi 18 janvier 2021©

''Une Douzaine treizée...'' 1934 livre de Maurice Homais


Vers en tridécasyllabe x13

Ecrit par Kerdrel
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net