Le vieux qui radote



Je radote, comme tous les vieux, c’est connu
Devant les plus jeunes, ces petits ingénus
Qui, complaisamment, ironisent et se gaussent
En écoutant mes paroles, qu’ils jugent fausses.

Il me semble pourtant que j’ai des compétences,
Acquises, après de longues années d’expérience.
La vie ne m’a pas fait de cadeau c’est certain
Je ne l’ai pas toujours vécu avec entrain.

J’ai aussi quelques diplômes, qui aujourd’hui
Il est vrai, sont devenus de petits produits.
La jeunesse ne respecte plus jamais rien
Surtout pas leurs relations, avec les anciens.

Ça y est, je me mets encore à radoter,
Pourtant non, je ne fais toujours que rapporter
Des vérités sur ces jeunes godelureaux
Qui me prennent pour un innocent, tous fiérots.

Heureusement que j’ai la conscience tranquille
Que je n’écoute pas tous ces tristes imbéciles
Qui ne connaissent carrément rien de la vie
Et avec qui les échanges ne sont qu’ennuis.

Un jour, ils deviendront vieux comme tous les autres
Ils se conduiront eux aussi en bons apôtres
Divulguant à qui voudra bien les écouter
Ce qu’ils estimeront être… des vérités !

Daniel Lefebvre
20.01.2018




















Ecrit par Lefebvre
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net