Couronnée d 'or noir

Traduction libre de l 'Hébreu
D'un poéme de Abraham Khalfi

Ton front est couronné d’or noir
Je ne sais si on l’a déjà écrit
Il rime avec tes yeux et ta lumière
Peut-être en a t-il fait des vers
Ton amant, celui qui t’aime
Et vit au sein d’une poésie

Ta chemise rose, soyeuse et douce
Elle te protège de la nuit
Je n’aurais pu être ton frère
Ni prier dans un monastère
Tel un moine rêvant de sainteté
Et tout enivré de ta beauté

Tu aimes être triste et silencieuse
En écoutant des histoires d’avant
Je te regarderai souvent
Sans parole et sans voix
Rêvant que tu n'es qu’à moi

Mon âme vit dans la demeure
Qui te retient prisonnière
Où ton corps et sa chaleur
Restent si loin de ma chair

Tes jambes que je ne caresserai pas
Cache-les dans les plis de tes draps
Revêts pour moi ta nuisette rose
Tu deviendras poème en prose

Ton front ceint de l’or le plus noir
S’approchera de mes lèvres
Tel un soir rimant avec espoir
Je chuchoterai jusqu'à l’aurore
Je te dirai encore et encore
Que ton front semble d’or noir

********

Le poème a été mis en musique par
Yoni Rechter
Et est interprété par Arik Einstein
https://www.youtube.com/watch?v=wcayUsa9yvw




Ecrit par Zeev stern
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net