Il faut tout se dire..


Il faut dire, aussi,
L’amour, quand c’est marre !
La dernière amarre
Larguée, et grossi

Du passé, l’on vogue,
Malheureux, seul, rogue,
Mais libre, à sa sœur,
D’éros assesseur

Et l’esprit tranquille !
L’amour, quand c’est cuit,
Quand on s’entrenuit,
C’est mieux couler l’île !

Supporter le poids
De l’autre, et la poix
De ses larmes blêmes,
Si plus tu ne l’aimes,

Est inique et bas :
Si seul le partage,
Par tâches, de l’âge,
Et quelques ébats

Font que tout ça dure,
Trop fade torture,
Que faire, en ces fers,
Des serments offerts ?

Sang de nos jeunesses !
Au vieux temps charmant
Qui de si loin ment,
J’aimais tant tes fesses !

Sommes-nous si morts ?
Où donc est la trace
De nos dents au corps
De l’autre, et la grâce

Garce de nos jeux ?
… Et je m’entends geindre,
Et tout va s’éteindre
En longs jours fangeux…



N’importe, nos vies,
Mélange homogène
Emu, nu d’envies,
Ont de l’ange un gène !

… Et comment, sans pleurs,
S’échapper sans l’autre
- Comment qu’on se vautre
A d’autres chaleurs ?




Ecrit par Salus
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net