Hanneton amnésique



Il y a dans mon agenda
Allez savoir pourquoi comment
La date que jamais ne vois

À cet endroit j’avais posé
Méticuleusement mes ailes
Histoire de changer de bain

Soit que j’en saute allègrement
Allègrement la belle plage
Soit qu’en sa grande marge y noie

Corps et âme et surtout mémoire
Mais un beau soir je le feuillette
Tel hanneton sa marguerite

Tournant fébrile les pétales
En quête d’un rêve perdu
Tu m’avais offert des souliers

Et depuis lors je n’ai plus zèle
Que pour avec eux pavaner
D’un bout à l’autre de l’oubli

Me grisant d’amoureux baisers
Que promettent les libellules
À qui si triste vit sans elles…


Je le feuillette mon agenda<br />
Car je ne me rappelle pas<br />
Quel fut le jour du radada<br />
C'était celui de mon trépas...


Ecrit par Leonard
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net