Fantaisie

J'ai connu cette nuit une étrange aventure.
Je marchais vers vous en un lieu inconnu, parcourant monts et vallées obscures. Je m'attardais longtemps dans vos jardins, oublieux, curieux d'exquises offrandes.
Voici que m'invitaient les vantaux entrouverts de mystérieuses cathédrales.
J'entrais dans la pénombre, irrémédiablement vôtre. Une douce chaleur m'enveloppait. J'allais, nu, lentement, vers l'échafaud de mon désir, inondé d'absolu.
Bientôt je vous rejoignais dans votre envol, au plus profond de votre antre précieux, emporté, sublimé. Le temps était aboli. J'étais vous, en vous et par vous.
A la fin, sur l'autel incandescent de votre démesure, je m'abandonnais, comblé, immensément Vôtre.





Ecrit par Opus
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net