Tolérance du sans-dents

Moi sans-dents, toi président, nous n’avons pas les mêmes ascendants. Moi le sans-dents, toi président, tu le sens ?

Quoi mes dents ? Oui je les ai paumées ! En bouffant du Roundup, pas en rayant les parquets de Rothschild & Start-up.

Toi président ? Merci, mais tu graisses des pattes, moi j’en cuisine, des bolos aussi épaisses que ton abolition de l’ISF.

Libérale liberté, puis sont venus les envahisseurs. Tolérance ? Égalité, fraternité ? Les investisseurs ont niqué mes sœurs.

De la cocarde au gros-bonnet du patriarche. Faut pas sortir de l’ENA pour savoir qu’il n’y a qu’un pas. Et toi tu es en marche…

Aujourd’hui faut savoir traverser des rues, ça va Manu ? Sauf que moi, pour traverser la rue, je n’ai pas besoin de lèches culs.

Moi sans-dents je te tolère président, mais d’intolérance j'ai bien peur, ce tollé rance signe t’il la fin de ma France ?




Ecrit par Light Drifter
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net