Une chasse morose

Les oiseaux babillent leur fuite d'orage ;
Au loin, on entend la chasse qui s’enivre.
Gare à vous ! Caribous, carcajous en rage.

Nuages gris ! Fuyez les odeurs brûlantes ;
Fuyez l'éclair coupant vos têtes branlantes ;
Écoutez l'écho mortel qui vous rend sourd ;
Pleurez vos larmes de sang à contre-jour.

Prenez le maquis vers une voie lointaine,
Les ogres goûteront la manne soudaine ;
Échappez à cet enfer de guillotine,
La musique naîtra d'un cor en sourdine.

Là, c'est déjà la fin, fini le carnage ;
Un trophée en tête coiffe un chasseur ivre.
Enfin, le cor joue un requiem sans âge.






Tous droits réservés © Claude Lachapelle / octobre 2018

Ecrit par Claudel
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net