La source

J'ai de la lumière c'est clair
J'abuse de mes muses et ça m'amuse
Elles n'ont pas de muselières
Ils coulent des mots sur la rivière
Je jette mon filet à la mer et les récupère
Pour construire une citadelle stratosphérique
À l'allure poétique
La source est elle symptomatique ?
Est ce un crime de bâtir sur ces fondations délétères ?
Où est la chimère ?
Sûrement pas dans l'effet.
La cause première est furtive, c'est pas sa connaissance qui nous délivre.
Il vaut mieux être libre, ivre, que vivre sous le poids de l'ignorance, l'abîme...




Ecrit par Phoenix
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net