Divin coma

Cambrioler
Boire à la sangria des roses
Boire un parfum sépia
Boire une étoile et demie
S’approprier le nirvana
Comme si demain n’existait pas

Repousser l’aube
Puisque leurs corps bleuis et froids
Fricassent déjà dans les cris
Comme de petits soleils à midi
Là sur la banquise angora
Qui ne reconnaît que la nuit

Désadorer
Puis recommencer




Ecrit par BOETIANE
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net