Ephémère

Éphémère ce regard qui a croisé ma route
Qui a touché mon âme, mis mon cœur en déroute.

Éphémère cet instant pour un premier baiser
Quand la vie nous emporte vers son soleil d’été.

Éphémères ces moments de joies de cris de gosses
Quand la vie nous entraîne dans son plus beau carrosse.

Éphémères les fous rires qui habitaient ces murs
Quand la vie fait tomber ses plus jolies parures.

Éphémère comme le temps qui doucement nous consume
Quand la vie nous enlace dans le froid et la brume.

Éphémères comme ces larmes sur ton joli visage
Quand la vie nous murmure qu'il faut tourner la page.

Éphémère comme la flamme qui habitait ton corps
Quand la vie t'a quitté dans un dernier effort.

Éternel et indemne mon amour infini
Dans ce monde éphémère que bien souvent j'oublie.




Ecrit par Philauren
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net