Amicalement vôtre

J’ai des amis très généreux
Ils sont nombreux et parlent peu
Mais aucun d’eux n’est ténébreux
Ils veillent sur moi je veille sur eux
Je lis en eux à livre ouvert
Quand j’en tiens un je suis heureux

Si la plupart s’expriment en prose
Quand je m’essaie à dire des vers
Ils ne m’envoient pas sur les roses
Toujours on se parle avec tact

J’aime leur présence et leur contact
Je peux les voir et les toucher
Et même les mettre dans ma poche
Sans qu’ils m’en fassent le reproche

On passe ainsi des heures ensembles
A mettre tous les mots sur la table
On joue des mots on les assemble
Cela rend la vie supportable

Je les écorne j’écris dessus
Quand même l’un d’eux m’a déplu
Je le conserve à son insu
Notre amitié demeure intacte

Passent les jours et les semaines
Printemps étés automnes hivers
Toujours la vie va de travers
Sans trop savoir ou elle nous mène

Alain




Ecrit par Recreation
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net