L'homme ou la bête

Le danger voit tout qui se cache,
chez le brave comme le lâche.
L'un par l'appétit aiguisé,
l'autre un peu plus civilisé,
tous deux le fauve et l'homme en chasse,
on doit craindre du face-à-face.

Entre l'animal et l'humain,
la différence, c'est la main.
Mais la différence s'arrête
là où est l'instinct de la bête.
À qui veut défendre sa peau
avant les couleurs du drapeau,
il lui faut pour aller se battre
deux jambes, et pas moins de quatre
pour s'enfuir quand ni bien, ni mal
ne bride plus l'homme-animal.
C'est ainsi que le monde marche
depuis qu'un jour, à bord d'une Arche,
tout se sauva, tout éperdu
l'homme à la bête confondu.




Ecrit par Liberanos
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net