Jack O'Lantern

Perfide, ignoble, avare, égocentrique, 
vivant pilier des pubs et des « taverns »,
tel vadrouillait en pays gaélique 
un forgeron nommé Jack O'Lantern.

Un soir au zinc, magouilleur sans vergogne,
il truanda le fourbe Lucifer.
Il en obtint que son âme d'ivrogne 
au grand jamais ne rôtisse en enfer.

Ipso facto, lorqu’il cassa sa pipe,
Jack se pointa direct au Paradis.
Le Saint Portier, qui avait des principes,
eut l'enthousiasme un chouïa refroidi.

Malgré ses cris, ses pleurs de crocodile,
ses Oremus et ses Mea Culpa,
son âme fut renvoyée sur cette Île
où l’on avait arrosé son trépas.

Depuis ce jour sur la terre d'Irlande,
en revenant nullement assagi,
lanterne en main il arpente les landes,
dans l’espoir vain d’y trouver un logis.

Mais tous les ans lorsque finit Octobre
et que le jour raccourcit en Erin,
Jack O'Lantern, qui ne fut jamais sobre,
ne manque pas de fêter Halloween.


J'ignore si le personnage a existé, mais sa légende est bien connue en Irlande.

Ecrit par Obofix
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net