Maîtresse

C'est avec la plus grande des surprises
Que j'ai reçu ton invitation,
Tu t'es montrée heureuse et conquise
Prête à m'offrir un stage d'initiation
Et c'est dans ton firmament
Que tu m'as offert les plus beaux enseignements.

D'abord la tendresse
Au sein de nos étreintes passionnées.
Et nos futiles caresses
Dans lesquelles tu m'as emprisonné.
J'affectionnais particulièrement les travaux pratiques
Et tes cours de langue, toujours exotiques,
Quand j'allais au jardin de ton palais
Cueillir ta fleur de mal, comme un cadeau, emballée.

Parfois c'était plus délicat, plus difficile
Et ton élève manquait de sérieux
Pour l'épreuve des SMS dociles
J'ai triomphé mais ce fut laborieux.
Après j'ai fait l'école buissonière
Et tu me l'as fait cher payer
Quand j'ai vu tes mots roses sur d'autres cahiers,
Tu as bien failli changer mon coeur en pierre.

Pardon aussi d'avoir sêché par mégarde
Le module si palpipant des fruits défendus,
Je ne me sentais pas prêt, de toute évidence tendu,
A l'idée de ce saut périlleux où tout le corps se hasarde.
J'avais ma timidité comme mot d'excuse
Et me promettais de tout donner au rattrapage.

Je m'excuse par ailleurs de mes dérapages,
De ces excès de fougue dont encore tu m'accuses,
Quant à l'usage fortuit de mots interdits
J'ai copié 1000 lignes, ça m'a pris tout le Mercredi.

Merci encore pour ce stage, même si il fut court,
Et si passionnant que j'aurais voulu redoubler toujours.
Il me restait encore tellement à apprendre
De ta bouche et de tes bras si tendres...
Maintenant j'attends la rentrée avec l'âme à reprendre.

C'est avec le coeur gros que je suis en vacances
Mais j'ai adoré ton cours et toute ta confiance.
Merci de m'avoir appris tourments et déliquescences
Avec ta poigne de vair et ta main de velours.
Merci "Maîtresse" pour ton petit cours d'amour.




Ecrit par YonL
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net