La diacrisie de Virginie

Un vol doucereux, glisse agilement.
L'empreinte jaune et noire, se joue du vent
Et se plisse à tire-d'aile
En un éclair au cœur du silence.

Sur la feuille, perlée de gouttelettes et large,
Le papillon se dandine, courbant la tige
Au doux rayon de soleil, mystérieux.

Les ailes déployées à la bise,
Frangent, l'ombre se reflétant,
En un écho irisé d'or et de volupté.




Ecrit par Colline
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net