Mémoire de rien

Il y a cette vallée
Où glisse l'ombre
D'un esprit voilé.
Visage sombre.

La mémoire de rien
Hante l'inconscient
Et puis s'en revient
Loin des tourments.

Elle épouse le vent
Hume l'essence épicée
Espoir d'un printemps.

Et, file la jeunesse,
Déjà hors de portée
Un poète se presse.

Avec étonnement,
Encor il s'émerveille
De mots en mouvement.

Sourire à la lumière
Infiniment il se veut
D'un poème solaire.

De ce langage oublié
Il en écrit la vie
Oubliant le passé.




Ecrit par Katinka
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net