Allons Poète Écris !

Épie l'épithalame à tes mots retrouvés,
Car se meurt ton calame sans versifier.
Retire-toi au calme aède maladroit,
Il faudrait que ton âme retrouve l'endroit.

Rêverie reviens-lui renouvelle ta rai,
Et toi brume de nuit sois l'effluve à ton spray.
En retrouvant sa muse et ses mots enchantés,
Naîtront je m'en amuse accords et vers choyés,

Seul à son coin si calme où sa tête est au ciel,
En redonnant la palme à son existentiel.
Misérable rimeur amoureux du Parnasse,
Baladin au grand cœur réintègre ta place.

Là, tu pourras enfin revenir à ton art,
Et nous renaître afin d'hisser notre étendard.

4 Quatrains et 1 distique (XVI -ème XVII -ème siècle)
(Façon Shakespeare)




Ecrit par Sandipoete
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net