Les lotophages

Sur les écrans de vos T.V.
Des pantins tissent vos pensées
Et déversent leurs platitudes
Dans le chaudron des solitudes,
L'ouragan Katrina s'abat,
Mais qui est Miss America ?
L'éléphant pleure ses ivoires,
Quel est le prix de l'or en barre?
Les scorpions traînent les déserts,
Bocuse se pâme au dessert.

Sur les écrans de nos T.V.
Des morts nous convient au dîner,
Les navettes des espaces lunaires
Eclairent les ventres de la misère...
Et ce sang qui gicle constamment
En 3D quel progrès stupéfiant !
L'hexagone déifie un ballon,
Au Yémen, sont gazés des nourrissons,
On plonge dans un bain d'hilarité
Tandis que l'horreur habite à coté.

Ensorcelés par ce miroir en folie,
Privés des lumières des sources sacrées
Comme des ombres en profonde léthargie
Nous enchaînons nos âmes aux images souillées.

Dans nos demeures aux étranges parfums
Qui mollifient nos sens presque défunts,
Nous ressemblons aux antiques lotophages,
Drogués, dormant au fond de leur sarcophage
Sur nos visages vides, hébétés
Défile l'ennuyeuse fugacité
D'une actualité déjà passée
Telle une mémoire morcelée
Qui s'éparpille au vent mauvais
De chaque jour.




Ecrit par Banniange
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net