Double face

La bûche crépite dans le poêle
La chatte sur mes genoux minaude
La branche craque sous la neige
L'hiver aux alentours maraude

Un silence impalpable sourde
Du nuage qui emprisonne
Des spectres d'organdi

Au cœur de ce monde engourdi
Feutre la coupable indolence
D'une civilité ourdie par gavage

La bûche dans le poêle invite
La chatte sous les doigts se pâme
La branche fantasque sous le gel
L'hiver joue l'envers

Le silence déploie des horizons
Que le nuage bariole
D'inconvenances joyeuses

Au cœur de ce ballet impromptu
S'épanouit la fragile innocence
D'une envie purifiée de ses glaces




Ecrit par Tigrou
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net