Mis en quarantaine

Il n'a d'autre talent que voler les voleurs,
Encor faut-il que se présente l'occasion !
Il n'est ni courageux ni, lorsque sonne l'heure,
Le plus intelligent pour passer à l'action.

Il est ce que l'on nomme un bien brave garçon ;
Certes, point n'inventa le fil à couper beurre !
Mais, qui peut se targuer de lui donner leçon,
Quand on sait que raison s'enfuit devant la peur ?

Un jour, s'allant toquer, malgré lui, à la porte
De la dame Fortune, il en revint tremblant,
Que je me dus de l'aider lors de bonne sorte.

C'est ainsi que, pour quelques graines de sésame,
De tous être moins riche il ne fit plus semblant,
Tandis qu'à moi, Morgiane, il me rendit mon âme.




Ecrit par Jim
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net