Le rescapé


Flotte dans son regard
Un reflet d’haut de là
Nuée d’un infini
Dont-il est revenu


Le film de l’horreur
Où saigne encor’ les plaies
Cette question qui ronge
Pourquoi eux et pas moi
Lui fait la nuit livide
Peuplée de cauchemars
Avide le voit l’aube
De vivre un autre jour

Au fond des yeux la vie
Que nous ne voyons plus
Volupté d’une rose
Sable poudrant la peau
La neige sur les cils
L’odeur du feu de bois


Flotte dans son regard
Un reflet d’haut de là
Nuée d’un infini
Dont-il est revenu




Ecrit par Anita
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net