Saveur d'hiver

Le petit bois est déjà prêt,
Sous le journal une bûchette,
Une flamme vient s’élancer
Du craquement d’une allumette.

Bientôt vient crépiter le feu
Sur le dos des pommes de pin,
On place, plus volumineux,
De chêne le premier rondin.

Un bien-être nous envahit,
On garde la lumière éteinte
Sur les murs où court le rubis
Et l'ambre, en d'ondoyantes teintes.

Tandis qu’éclate çà et là,
Dans le foyer, le bois braisé,
On caresse la soie du chat
Devant le feu de cheminée;

Entendant les coups de tison,
Sur son coussin il s’est couché
Pour savourer, dans la maison
La douce tiédeur retrouvée.




Ecrit par Fregat
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net