Nue et Noire

Au soleil couchant je guette la lune noire
Dont l'araignée ruinera la dentelle du soir
Le temps aux trilles de mes contrebandes
Se noie en solo de basses résilles hot

Mon sourire dévisse aux dédales
Où vaque mon être en sombre joie
Ma plume s'alourdit de désuète folie
Dont l'encre de plomb entonne le glas

Ma corbeille dégorge un je ne sais qui
Coeurps froissé d'inutile temps conté
Au fil de fragiles nuées d'organdi
Dont le déchiré n'est fécond

Aux pieds d'une muse
En bas racés et souriante
Aux grêles soupirs en ombre
Se foudroient des chats pitres




Ecrit par Tigrou
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net