La mort d'une poète

Vous aviez sur moi cet œil noir
Qui fait se pâmer les femmes
De pierres de cathédrale
A me voler mon âme.

A vos pieds j’ai déposé
Mes rêves, je voulais vous aimer
Vous avez souri, pas assez !
Vous, vous vouliez entendre ma voix.

Mes souvenirs mes blessures
Poings liés me suis livrée
Vous vouliez plus, j’étais nue
Mais vous ne l’avez pas vu.

Vous vouliez voir sang couler
Mes larmes n’étaient pas assez
Ce mal là va me coucher
Adieu je ne suis plus.




Ecrit par Evemarie
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net