Neige froide

Branches et troncs sont tout tristes,
Les graines tombées s’enterrent
Couvertes de feuilles mortes.
Tout est décomposition.

Caché par la neige froide,
D’envahissants filaments
Qui vivent dans le croupi,
Sont à l’oeuvre sous le sol.

Dans ce royaume cryptique,
Racines, germes, nourris
De moisi, se développent. —
Comme si une déesse *
Veillait sur ces ténèbres. —
Espérance de printemps.


* : Persephone ( (de loin) cf Louise Glück)

Ecrit par Louis
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net