Toute allégresse a son défaut

Toute allégresse a son défaut
Et se brise elle-même.
Si vous voulez que je vous aime,
Ne riez pas trop haut.

C’est à voix basse qu’on enchante
Sous la cendre d’hiver
Ce cœur, pareil au feu couvert,
Qui se consume et chante.


(Contrerimes)

Ecrit par Paul-Jean TOULET
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net