No man's land

Pas âme qui vive
je vois des gens qui se parlent
(à eux mêmes)
comment en serait-il autrement
retournons baby au coeur du langage
où nous n'étions rien que deux âmes
les temps n'existent plus
nous avons vaincu le temps
le coeur du langage nous attend
laissons voler de leurs propres ailes les souvenirs.




Ecrit par Sarah Gastard
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net