Chair et chèr(e)

En un éclair
On a vu clair
Dans le matin clair
Tu m’étais chère
Tu m’étais chair
En un éclair

Il était clair
Que je te devenais cher
Que pour toi j’étais chair
Tout était clair

Tu m’éclairais
Et
Je t’éclairais.

Quand bougeaient tes paupières
S’éloignaient de moi les déserts.
Quant à notre univers
Il repoussait au loin les hivers.

Tu m’étais chère
Pour toi j’étais cher
J’aimais ta chair
Tu m’aimais chair
Tout était clair
En un éclair




Ecrit par Passager
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net