Après les moissons !

Après la moisson
______ . ______

Dans les chaumes plaqués or
Le soleil révèle d’immenses trésors.
L’eldorado aurifère
Rendrait fous les chercheurs ;
En quête d’opérations prospères,
Obnubilés par la richesse à toute heure

Paille et pépites se confondent,
Dans un autre monde,
Virtuel, où tout est factice.
Il est permis de rêver
Et de se complaire dans les délices
D’un univers enjolivé

Pourquoi attacher autant de valeur
Au métal précieux inoxydable.
Les incas, les mayas n’y voyaient qu’élément
Sans valeur notable !


Les alchimistes voulaient changer le vulgaire plomb en or.
Ils n’y parvinrent jamais prouvant par là qu’ils avaient tort.
Ce que la Pierre philosophale ne permet pas
L’astre solaire l’accompli sans effort
Raymond 31 07 2023
l






Ecrit par Ray78
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net