Eupalinos

La nature elle-même écrit dans le respect
Des symétries Combien ses œuvres nous dévoilent
Nuage évanescent brillance des étoiles
L'inébranlable plan caché sous quelque aspect

Si parfois l'incertain se révèle suspect
Ainsi la main tremblée du peintre sur sa toile
Elle sait maintenir en insufflant sa moelle
Bien droite la colonne offerte à notre inspect

Chaque fois que se rompt sous la pression du temps
La digue rassurante où le hasard s'épuise
Elle invente la forme afin que s'amenuise
La peur de l'horizon que l'avenir nous tend

Chaque fois nous surprend sa riche architecture
Par laquelle le ciel se renouvelle et dure.




Ecrit par Jim
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net