Centenaire !

Il connaît le refrain qui vient à son oreille,
Les paroles enfouies reviennent par magie
Et tout au fond de lui quelque chose s'éveille,
Un moment de tendresse empreint de nostalgie.

Il se met à chanter cette ancienne chanson
Qui parle de copains et de mare aux canards,
Il revoit les moments où tout jeune garçon
Il cherchait les accords, penché sur sa guitare.

Il se souvient des mots chantés par le poète
Des mots de tolérance et des mots impudents
Des mots de vérité qui restent dans la tête
Des mots rudes dehors et tendres en dedans.

Le monsieur suit sa route en sifflotant un air
Une vieille chanson qui parle de l'orage.
Il est sûr que Brassens aujourd'hui centenaire
Préfère ce cadeau à de vibrants hommages.

Quand tant de braves gens s'inclinent sur son marbre,
Quand tous les bien pensants fredonnent le gorille,
Il voit bien le chanteur, calé contre son arbre
Tirant sur sa bouffarde avec un air tranquille.


Je me suis risqué à un petit hommage à Brassens... l'année où l'on fête les cent ans de sa naissance !

Ecrit par Wawa
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net