Hommage à Gérard de Nerval

Maillet



Allons dans les allées du Luxembourg
Au gré de cet air que tu aimais tant,
Rêvons de ce château de hautes tours,
De cette Dame d'il y a longtemps.

Aux rythmes indécis de nos chimères,
Allons dans les allées du Luxembourg
Cueillir la mélancolie douce-amère
D'une soirée d'automne sans amour.

Cette nuit Notre-Dame a le coeur lourd,
Et comme deux âmes inconsolées
Allons dans les allées du Luxembourg
Ecouter encor la lyre d'Orphée.

Quand je te rejoindrai sur l'Achéron,
Sous ton soleil noir où s'enfuient les jours,
Tu me diras dans un dernier frisson
Allons dans les allées du Luxembourg.



Hommage à un grand poète


Ecrit par Philippeb
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net