Tendresse



Cheveux blancs, la neige
Entoure ta vieillesse.
Tu es le suprême, l’extase de la vie.
Un amour dans une étreinte éternelle.

Le vent caresse tes sentiments,
Une assurance de ton intelligence.
La beauté de consommer tes baisers.
Une nuit s’achève, souvenirs d’antan.

Les oiseaux chantent l’harmonie.
Je suis enchanteur sans bruit.
Cheveux blancs, un regard infini.
Ce pourquoi, j’ai écrit ces mots légers.

André, épervier




Ecrit par Epervier
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net