Le temps d'un café

Trois grains forts de tendresse

d’un bol plein de gaieté

émulent l'allégresse

d’un matin hâté


Cette langueur, paresse

ou bonheur précipité,

Fait fit de la sagesse

et saisit l’infinité


y re trempant mes lèvres

niant l’attention gâtée

de souvenirs mièvres

ou d’abandons passés


cet effleurement prenant,

amer, d’un goût corsé

détrompe transcendant

mon gosier assoiffé


Ainsi l’élan me presse

j’embrasse ma dulcinée

ce présent de princesse

parfumant ma journée

***
Racine Montignac


Ce poème peut être visualisé sur mon site à :
https://www.racine-montignac.fr/quelques-po%C3%A8mes/le-temps-dun-caf%C3%A9

Il n'est pas encore publié.


Ecrit par Racinemontignac
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net