Allez viens...ramène toi...

Arrache les mots à ton mal…lance les moi…
Mon mal en mal de soi te les prendra…
Arrache les souffrances à ton âme …cède les moi…
Mon âme en quête de toi …transcendera …t’en libèrera…
Cache donc tes armes…enterre les et ramène-toi…
J’ai encore mes larmes…pour te défendre rassure toi…
Tu ne te trahiras pas…tu ne te trahiras point…et moi …je serai toujours là…
De toutes les voix que tu entendras…intrigantes au fond de toi…envoutantes autour de toi…
Seule ma voix fluette en chant désarmé enchantant est réponse…
De tous les chemins interminablement déroutants que tu longeras.
Seul mon petit sentier à peine tracé de tes peines est délivrance…
De toutes les vies... belles vies ou mal vies que tu vivras …
Seule ma vie simple et sincère durera plénitude et jouvence…
De toutes les morts glorieuses ou traitresses dont tu périras…
Seule celle entre mes bras se fera pour toi hymne et clémence…
Ramène-toi …guerrier hors terre…guerrier hors pair et envahis-moi…
Tu défricheras mes terres …
Tu garniras mes clairières…
Mes temples vides et froids accueilleront tes lumières…
Croisades folles, croisades sans Mercie, croisades intenses
Refuge pour tes sens …tes non sens …ton hystérie et ta semence
Je prendrai ton feu, ton enfer, je goutterai à ma douce déperdition …
Tu prendras ma paix, mon cœur, tu goutteras à ta belle reddition
Viens amour…tu n’es pas un mauvais soldat…non du tout …loin de là…
Les guerres sont mauvaises…leur gout est amer …déserte les de ce pas…
Sans foi ni loi…elles resteront chimères …elles resteront stériles… elles resteront …foutaise…crois moi…
Allez viens…c’est fini…le tort infini …la quête de soi …ramène toi…
Pose ton mal…calme ton râle…enfouis toi en moi…
Goutte donc l’amour, son gout éternité sur mes doigts…
Sur mes lèvres sa douceur piété …sur mes draps en soie…
Si tu dois périr…alors en vainqueur tu périras…
Mais point de tort …point de mal…point de souffrances…
Mourir d’amour, pour cela …
Car ce n’est que pour cela et rien que pour cela …
Que tu vivras encore …longtemps malgré les terres malgré le temps…
Toujours jeune…toujours beau…toujours toi…
Mais dans mes bras…rien que dans mes bras…déporté en moi
Alors …viens …viens enfin…ramène toi…et oublie déjà…


L'amour guérit , l'amour apaise , l'amour réconcilie.

Ecrit par Attafi yasmina
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net