La belle vie

À l’église de Garges-lés-Gonesse
nous fûmes unis un jour de liesse.
Après avoir franchi le parvis
et s’être laissés cribler de riz
nous filâmes un bel amour fugace
à la consommation efficace
deux enfants ayant vite suivi.
J’avais mis un père dans ma vie.

Cela n’est pas joli dit ma soeur.
Mère voulait pour toi vie meilleure.
Que dis-tu ? Oui ce père a mis les voiles
me laissant à Villedieu-les-Poêles
vivre en toute liberté ma vie.
En éduquant à deux les petits
chacun chez soi comme on l’a choisi,
on est heureux comme c’est pas permis.




Ecrit par Melina
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net