Eleonore

Las, ma sœur, il nous faut encore débarquer !
Nous devrons oublier le tendre corps à corps
Où nous avons longtemps nagé comme on dansait
Dans l'autre monde hélas qu'il est temps d'oublier...

Lors nous devons renaître et vivre séparés,
Chacun à son école devra répéter
Qu'il ne faut pas confondre le Sud et le Nord:

Je suis l'ourson polaire, et tu deviens panthère !
Pourtant nous resterons forts de nous être aimés...

Dans un monde où le Sud était un rêve en or...




Ecrit par CinquiemeVallee
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net