Denise

Le matin remontait des Presqu'îles
comme un don de Violence…
Que la Guerre était douce, d’Enfance !


« Je ne suis que la femme d'un Pays mourant… »


Midi, plus froides d’être tranquilles,
les eaux de l’Alliance...
Qu'il est d'Exils et de Patiences !


«  Je ne suis que la Vague
et le Nord est mon Plain-Chant … »


À l'oeil des biches immobiles
le Soir est rose d’une Absence...
Qu'il était déjà de Nuit à ta Naissance !


«  Je ne suis que la Dame du Couchant... »






Ecrit par Tirso
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net