Ab la douzor del temps novel...

Ab la douzor del temps novel
Fueillon li bosc, e li auzel
Chanton chascus en lor lati,
Segon lo vers del novel chan:
Adonc esta ben q'on s'aizi
De zo dont hom a plus talan.

De lai don plus m'es bon e bel
No-m ve messatger ni sagel,
Don mon cors non dorm ni non ri
Ni no m'en auz traire enan,
Tro que eu sapcha ben de la fi,
S'el es aissi com eu deman.

La nostr'amor va enaissi
Com la brancha de l'albespi
Qu'estai sobre l'arbre tremblan,
La noig, ab la ploi' e al gel,
Tro l'endeman, qe-l sols s'espan
Per la fueilla vert el ramel.

Anquar me membra d'un mati
Que nos fezem de guerra fi
E que-m donet un don tan gran,
Sa drudari'e son anel:
Anquar me lais Dieus viure tan
Qu'aia mas manz sotz son mantel!

Qu'ieu non ai soing d'estraing lati
Qe-m parta de mon Bon Vezi,
Q'ieu sai de paraulas com van,
Ab un breu sermon qi s'espel:
Que tal se van d'amor gaban;
Nos n'avem la pess'e-l coutel.




Proposition de traduction :

Pour la douceur du printemps,
la feuille des bois et les oiseaux
chanter, chacun dans sa propre langue,
selon le swing de la nouvelle chanson:
il est donc juste que l'on tend vers
ce qu'il désire le plus.

De l'endroit que j'aime et que j'aime
ne vient ni messager ni missive;
à cause de cela, je ne dors ni ne ris;
et je n'ose pas m'avancer
jusqu'à ce que je sache avec certitude
si les choses se tiennent comme je le souhaite.

Notre amour fonctionne
tout comme la brindille d'aubépine
qui tremble sur l'arbre
dans la nuit, sous la pluie et sous le gel
jusqu'au lendemain matin, quand le soleil s'étire
sur la feuille verte et sur les branches.

Je me souviens encore d'un matin
quand nous avons mis fin à un combat
et quand elle a fait un cadeau si important,
son amour et sa bague:
Dieu m'a laissé vivre assez longtemps
pour mettre mes mains sous sa cape.

Je ne m'inquiète pas qu'une langue étrange
me séparerait de mon bon voisin,
parce que je connais les voies errantes des mots:
ils commencent comme un chat inactif:
certaines personnes se vantent des questions d'amour,
nous avons l'affaire en main.




Ecrit par GUILLAUME IX
Tous droits réservés ©
Lespoetes.net